PHOTOGRAPHY EXHIBITION ALAIN RICHARD 21/02/2018 – 21/05/2018

Alain Richard has been keen on astronomy since a young age; he loves stars, nebulae and galaxies. The objective of this Belgian photographer could only be fascinated by this diffuse space between the stars, both immaterial and material, a heterotopic space, a place of illusion and perfection.
Two trips to Chile, in 2009 and in 2014, in the Atacama desert, are at the origin of the Interstellar series. The pictures were taken from a scientific observatory located in SOLO SHOW in the Andes Cordillera at 2500 meters altitude where Alain Richard spent many nights observing the cosmos. Next to his Andean photos taken on the spot, he then creates images created in his studio which he darkens completely to reconstitute articiellement this time, skies and clouds composed of vapors of dry ice. All this with the help of different techniques, lighting games and shooting in very highresolutions. A rich and long work of composition and chromium, always inspired by the views seized in Chile.

_________________________________________

Alain Richard est féru d’astronomie depuis son plus jeune âge ; il a le goût des étoiles, des nébuleuses et des galaxies. L’objectif de ce photographe belge ne pouvait qu’être fasciné par cet espace diffus entre les étoiles, à la fois immatériel et matériel, un espace hétérotopique, lieu d’illusion et de perfection.

Deux voyages au Chili, en 2009 puis en 2014, dans le désert d’Atacama, sont à l’origine de la série Interstellar. Les clichés ont été pris depuis un observatoire scientifique situé dans SOLO SHOW dans la cordillère des Andes à 2500 mètres d‘altitude où Alain Richard a passé de nombreuses nuits à observer le cosmos. A côté de ses photos andines prises sur place, il réalise ensuite des images créées dans son studio qu’il assombrit complètement pour y reconstituer artificiellement cette fois ,des ciels et des nuages composés de vapeurs de neige carbonique. Tout cela à l ‘aide de différentes techniques, de jeux d’éclairages et de prises de vue en très hautes résolutions. Un riche et long travail de composition et de chromie, toujours inspiré des vues saisies au Chili.

 

%d bloggers like this: